• Home

Comment faire démarrer une moto? Guide étape par étape

démarrer moto à la poussetteA topchargeur-auto, on fait aussi de la moto ! Vous avez laissé, délaissé votre moto trop longtemps et elle refuse de démarrer? Chaque année, vous vous promettez pourtant de bien la remiser pour l’hiver et d’acheter un chargeur de batterie pour être tranquille? Mais une chose, une autre, vous zappez et … maintenant votre batterie est à plat et vous n’avez pas le temps de la recharger. Il est temps de passer à l’action et de faire un démarrage à froid, un démarrage à la poussette (oui il va falloir pousser!). Voici un guide pratique qui vous permettra de vérifier que c’est bien la batterie de votre moto qui est en cause et vous expliquera pas à pas comment démarrer votre moto à la poussette.

Quand faire démarrer une moto en panne de batterie?

Les démarrages poussette peuvent être particulièrement pénibles alors autant ne pas le faire inutilement. Ca ne vaut la peine de faire démarrer une moto en panne de batterie moto que si vous avez vérifié les principes de base.

Aussi, vérifiez l’évidence : le coupe-circuit est-il allumé ? La béquille est-elle baissée ? Est-elle en marche ? Avez-vous besoin de tirer l’embrayage (notamment pour les propriétaires de Triumph et de Suzuki) ?

Le démarrage “par choc” ne fonctionnera que si c’est la batterie qui a du mal car vous allez remplacer l’énergie électrique par l’énergie de vos jambes.

Cela vaut la peine de passer une minute à réfléchir calmement à la question de savoir si c’est la batterie à plat qui est le coupable avant de vous lancer à rouler comme un fou sur la route.

Si la moto a bien démarré hier, mais semble aujourd’hui à plat, ce n’est probablement pas la batterie. Si les phares sont allumés mais que le moteur ne tourne pas du tout, ce n’est probablement pas la batterie. Si vous avez manipulé vos connexions de navigation par satellite hier soir et que la moto est morte aujourd’hui, avez-vous rebranché la batterie ?

La batterie a une certaine durée de vie. Si vous avez une lueur d’espoir et que tous les voyants des horloges s’allument, un démarrage par à-coups fonctionnera probablement. Par contre si la batterie est complètement déchargée, cela ne fonctionnera probablement pas.

Où dois-je faire un démarrage à la poussette?

La première chose à faire est de vous assurer que l’endroit est tranquille et sécure. La journée sera bien pire si vous êtes éclaboussé par un camion. En cas de doute, poussez la moto dans un endroit plus calme.
Cherchez une pente et un compère gaillard ou les deux. Si vous démarrez votre moto en haut d’une pente, vous risquez de vous retrouver coincé au fond, mais si la moto a démarré récemment et que vous êtes sûr que la batterie est en cause, alors foncez. Poussez la jusqu’au sommet si nécessaire.
Assurez-vous d’avoir au moins 50 m de route dégagée devant vous.

Démarrer une moto à la poussette : le guide

1. Allumez le contact et refaites tous les contrôles de base (voir ci-dessus). La première raison d’un échec de démarrage à la volée est de ne pas actionner l’interrupteur d’arrêt.

2. Si vous avez un starter manuel, mettez-le dans la position habituelle pour un démarrage à froid.

3. Passez la deuxième vitesse, sauf si vous êtes sur une moto de sport avec une première vitesse élevée, auquel cas utilisez cette dernière. Tirez sur l’embrayage. Si votre moto a une forte résistance à l’embrayage, vous pouvez laisser la moto au point mort jusqu’à ce que vous preniez de la vitesse, mais cela complique un peu les choses, car vous devez passer la vitesse juste avant que l’embrayage ne tombe. Vous êtes maintenant prêt à partir.

4. Pour une course en solo, sprintez (ou rapprochez-vous le plus possible de cet état , il vous faut un peu de vitesse!). Si vous avez trouvé des compères pour vous pousser, montez à bord et dites à vos coéquipiers de sprinter.

5. Lorsque vous ne pouvez pas courir plus vite, mettez rapidement votre pied gauche sur le repose-pied gauche (ne touchez pas au levier de vitesse) et montez à bord. Ensuite, sortez l’embrayage – ne le mettez pas en drapeau, il ne ferait qu’agir comme un frein. Il faut alors que l’embrayage se débraye en vous enfonçant les fesses dans la selle pour donner à l’arrière une traction supplémentaire. Ne forcez pas sur la poignée de gaz, sauf si c’est ce que la moto prend normalement pour démarrer.

6. Remontez presque immédiatement l’embrayage. Les Américains appellent cela un “pop start” pour une bonne raison : vous faites entrer et sortir l’embrayage. Si vous laissez l’embrayage en place, vous risquez de vous déchirer sur la route à plein régime si le moteur s’arrête, et de vous arrêter s’il ne s’arrête pas.

7. Si le moteur s’arrête, continuez à le faire tourner en faisant ce que vous faites normalement au démarrage – laissez-le chauffer au starter, donnez-lui quelques tours de roue ou autre. De toute évidence, ne faites pas caler le moteur.

8. Si vous êtes sûr de vous, alors…en selle! Sauter dessus signifie que vous pouvez facilement sauter à nouveau pour courir à côté et prendre plus de vitesse si le moteur ne s’enclenche pas dès les premiers coups de frein. Vous ressemblerez à Agostini au début d’un GP des années 60. Mais attention, si la moto s’arrête brusquement (les singles et les Ducati sont très fortes pour ça), il y a de grandes chances que vous et la moto basculiez sur le côté droit, ce qui entacherait quelque peu l’ambiance cool d’Agostini.

Alternative au démarrage à la poussette: utiliser un booster de batterie pour votre moto

Si vous ne voulez pas pousser votre moto, il y a la solution d’urgence pour faire démarrer votre moto et redonner un coup de jus à votre batterie. Vous connaissez le booster de batterie? Attention, cela va booster votre batterie mais pas la recharger. Le principe? C’est comme une seconde batterie , comme quand on relie 2 batteries avec les pinces crocodiles. Cela donne le jus nécessaire pour démarrer en cas de panne de batterie et il faut ensuite rouler pour que l’alternateur recharge la batterie. Cela vous permettra ensuite de vérifier l’état de votre batterie et soit de la changer si elle est morte soit de la recharger ou désulfatiser avec un chargeur de batterie.

Pour ce qui est des boosters de batterie de moto, nous vous conseillons d’investir dans un booster de batterie lithium qui a l’avantage d’être petit, léger, performant et …intelligent! Il saura s’adapter à la batterie de votre moto et fera tout tout seul une fois que vous l’aurez branché. Leur fonctionnement est vraiment très simple et sécure car ils sont munis d’une sécurité contre l’inversion des polarités. Bref, c’est un appareil que vous glisserez facilement dans votre sac à dos ou dans le top case de votre moto.

Conclusion

Etre en rade à cause d’une panne de batterie, c’est jamais agréable. Et je ne sais pas vous mais moi, ca ne tombe jamais au bon moment. Mais y a-t il un bon moment pour tomber panne? En attendant, maintenant si ça vous arrive, vous saurez comment démarrer votre moto à la poussette ou utiliser votre booster de batterie moto!

Cependant, pensez à bien remiser votre moto quand vous ne vous en servez pas pendant longtemps et prenez soin de sa batterie en prolongeant sa durée de vie avec un chargeur ou un mainteneur. Au final, vous serez gagnant et ferez toujours des économies non seulement d’argent mais aussi de stress. Vous pouvez également regarder pour une bonne housse pour protéger votre moto si vous voulez la chouchouter.